Il fait froid ! Comment protéger nos animaux de compagnie ?

Par temps de grand froid, tout comme de grande chaleur d’ailleurs, les besoins de nos compagnons à quatre pattes changent. Bien qu’ils soient dotés d’un pelage douillet, ils ne supportent pas tous le froid de la même façon. En effet, un chat qui sort toute l’année aura un pelage plus adapté aux variations de températures qu’un chat qui vit exclusivement à l’intérieur par exemple. Mais même nos animaux les plus tenaces peuvent bénéficier de quelques adaptations que nous pouvons leur offrir par temps froid. 

Comment s’y prendre pour protéger nos animaux du froid ?

Un petit pull ou manteau pour les chiens plus sensibles

Si votre chien est particulièrement sensible au froid (poil court, maigre, très jeune, âgé) équipez-les d’un pull ou d’un manteau.  L’hypothermie et les engelures sont des risques majeurs pour les chiens. S’il fait trop froid pour vous, il fait probablement trop froid pour votre chien! Attention que certaines races sont beaucoup plus tolérantes au froid que d’autres.  En règle générale, plus épais que le poil, le mieux le chien tolérera le froid mais même certains chiens à poils courts peuvent s’habituer et bien tolérer le froid.

Dans certains cas, des petites bottines peuvent être très utiles également, surtout si vous êtes amenés à vous promener dans la neige ou sur un terrain gelé pour de longues périodes. Il faudra néanmoins laisser le temps à votre compagnon de s’habituer à ces chaussons, ce n’est pas du tout naturel pour lui de devoir porter quelque chose aux pattes. Gardez votre caméra tout près, vous aurez l’occasion de faire des vidéos très drôles quand vous les lui mettrez pour la première fois !

Attention quand-même à ne les laisser aux pattes que pour de courtes périodes et de ne pas les serrer trop fort. Avoir des chaussons trop serrés ou les porter trop longtemps est lié à bien d’autres problèmes potentiels.

Regardez sous le capot

Les chats dorment souvent sur les roues ou dans le moteur des voitures pour se tenir au chaud. Ils savent y accéder par en dessous et sont particulièrement attirés par la chaleur d’un moteur coupé récemment. Si un chat se trouve dans l’un de ces endroits au démarrage de la voiture, il pourrait être gravement blessé ou tué. Tapez fort sur votre capot ou klaxonnez AVANT de démarrer pour qu’il ait le temps de s’échapper sans risques pour sa santé. 

Essuyez leurs pattes

En promenade, votre chien risque de marcher sur du sel, de l’antigel ou du dégivreur. Ces produits sont toxiques et peuvent blesser les pattes ou être ingérés. Essuyez ses pattes tout de suite après la promenade pour l’empêcher de les lécher et vérifiez s’il y a des signes de blessure.

Si ses pattes sont particulièrement sales, assurez-vous que l’eau que vous utilisez pour les laver ne soit pas trop chaude. En effet, il faut éviter un choc thermique trop important. Pensez à appliquer de la vaseline ou autre baume protecteur sur les coussinets pour les hydrater ainsi que pour les protéger du verglas et, surtout, du sel routier ou de trottoir.

Gardez-les en laisse

Les animaux se perdent plus en hiver car la neige peut masquer des odeurs reconnaissables qui les aideraient à retrouver leur chemin. Tenez donc toujours votre chien en laisse.

Assurez-vous aussi qu’il soit muni d’une puce électronique et/ou d’un médaillon identifiant avec vos coordonnées mises à jour au cas où il se perdrait (autant les chiens que les chats).

Pour des informations sur que faire quand on trouve un chat ou quand on perd son chien, visitez nos articles: « Chat abandonné: que faire si vous trouvez un chat » et « Comment retrouver son chien s’il se perd« .

Évitez la glace

Évitez les promenades sur les lacs et les étangs gelés. D’une part, vous risquez fortement de glisser et de vous blesser et votre chien pourrait facilement se sauver.

D’autre part, l’épaisseur de la couche de glace est difficilement déterminée. Il se pourrait qu’elle brise sous votre poids, mettant en danger de mort autant votre chien que vous. 

Laissez-les à la maison

Laisser un animal dans une voiture froide peut être aussi dangereux que de le laisser dans une voiture chaude ! Ne le prenez pas en voiture sauf si c’est vraiment nécessaire et ne les laissez jamais sans surveillance. De même, éviter de le laisser attaché devant un magasin pendant plus de quelques minutes. Le fait de ne plus être en mouvement le refroidira d’autant plus vite, le mettant en danger d’hypothermie. 

Restez visibles

En hiver, les journées sont beaucoup plus courtes et les promenades se font souvent dans le noir. Munissez-vous et votre chien d’équipement réfléchissant (vêtements, laisse, collier, etc.) et gardez-le à proximité lorsque vous vous promenez dans la rue. Soyez toujours attentif au fait que votre chien ne se trouve pas nécessairement à hauteur de vue des automobilistes, cyclistes ou autres. 

Prévoyez un abri adapté

Pour la plupart des animaux de compagnie, il est préférable de vivre à l’intérieur (ceci n’est pas toujours le cas pour certaines races telles que les chiens nordiques).  Si néanmoins il doit vivre principalement dehors :

  1. Rentrez-le à l’intérieur si la température est inférieure à zéro. 
  2. Faites-lui un abri sec, sans courant d’air, assez grand que pour permettre de s’asseoir et de s’allonger mais aussi assez petit que pour conserver sa chaleur corporelle.  
    1. Surélevez le sol de quelques centimètres ; recouvrez-le de copeaux de cèdre ou de paille ; 
    2. Orientez l’abri pour éviter la pénétration du vent ;
    3. Couvrez l’entrée avec de la toile de jute imperméable ou du plastique lourd. 
  3. Donnez-lui plus de nourriture pour remplacer l’énergie dépensée afin de maintenir une bonne température corporelle. 
  4. Utilisez des gamelles en plastique plutôt qu’en métal car sa langue pourrait rester collée au métal. Assurez-vous que sa gamelle d’eau ne soit pas gelée et donnez-lui de l’eau fraîche plusieurs fois par jour.

Évitez les déversements d’antigel

L’antigel attire les chats et les chiens car il est très doux au goût, mais il est aussi extrêmement toxique et provoque de graves maladies voire la mort si ingéré. Nettoyez TOUT antigel renversé dans votre garage et conservez-le à un endroit auquel vos animaux ne peuvent pas accéder. 

Préparez-vous au pire !

Dans les régions où les températures atteignent des niveaux très bas ou qui surviennent des orages hivernaux, il est bien de se préparer pour d’éventuelles coupures de courant. Prévoyez un kit d’urgence contenant suffisamment de nourriture, d’eau et de médicaments pour vous et vos animaux de compagnie pendant au moins cinq jours. Mieux vaut prévenir que guérir !

Rédigé par Dr. Nerése Ellis

Validé par le Comité Scientifique Indépendent d’AnimEd Solutions